Vous êtes ici :   Accueil » Belemnites
    Imprimer la page...

Belemnites


Les bélemnites

div026.jpg:::::ammonite045.jpg


Agricola en 1546 donna le nom de Bélemnite qui vient du grec "Belemnon" signifiant "en forme de javelot".

Feuguerolles
ammonite033.jpg

Ces pointes de flèches d'or ou d'argent tombées du ciel étaient appelées "Pierres de foudre" par les anciens, d'autres pensaient que c'était de l'urine de lynx pétrifiée (lyncurions).On les appela aussi "doigt du mont Ida (dactylus idéa)", puis au moyen-âge, des "doigts de Saint Pierre" ou "doigts du diable".

Maestrichien,
Eben Emael,
Belgique
fossile085.jpg

Au 18ème siècle, constatant une mauvaise odeur en les chauffant, on pensa à une origine organique et elles furent classées parmi les fossiles. C'était des piquants d'oursin, épine dorsale, corne de narval ou encore dents de crocodile. D'Argenville en 1755 trouve même quelles ressemblent à des racines, peut-être même des plantes marines.

Don,
origine inconnue
ammonite031.jpg

En 1724, Ehrardt s'aperçu que les alvéoles des bélemnites avaient des cellules avec un siphon et les compara aux nautiles et cornes d'Ammon. l'observation plus approfondie confirma que c'était une coquille interne comme chez les sèches.

Crétacé,
bassin parisien
ammonite032.jpg

La coquille des bélemnites est constituée d'un rostre composé de calcite sous forme de cristaux fibreux et d'un phragmocône de forme conique de section circulaire et segmenté en loges par une série de cloisons transversales traversées par un siphon.

L'étude des rostres a permis de déterminer l'emplacement de nageoires latérales et de comparer ces fossiles aux seiches ou calmars actuels.
Elles vivaient en bancs dans des mers peu profondes, leur taille variait de quelques centimètres à plus de deux mètres.

Alpes de Haute Provence
ammonite030.jpg

Apparues dès l'ordovicien, les bélemnites vivaient dans des mers peu profondes et pouvaient atteindre 2 mètres de long. Elles ont commencé à s'éteindre à la fin du secondaire pour disparaître définitivement à l'éocène.

Au cours de mes séjours dans les Alpes, j'ai eu la chance de rencontrer un amateur éclairé qui m'a offert une bélemnite rarissime : Une "trabéoformis mourensis", qui est une bélemnite à section carrée.

Alpes de Haute Provence ammonite029.jpg

 


Date de création : 14/01/2016 22:32
Dernière modification : 14/01/2016 22:49
Catégorie : Scolaires-SVT - Technique- Education
Page lue 4189 fois